Edmond About 1875

Organiser des conférences sur l'Histoire, la Culture, le Patrimoine naturel est une des activités de la MJC de Dieuze.

Elle le fait au sein du Cercle Edmond About qui depuis sa création a proposé 257 conférences.

Pour cette saison 2017/2018, le Cercle a programmé sept conférences qui se dérouleront toutes le samedi à 17h :

Les perturbateurs endocriniens, par Bernard Kerdraon, chimiste

samedi 7 octobre

 

Découverte de la Terre Sainte, par l'abbé René Krauzewicz

samedi 18 novembre

 

Buffalo Bill, la vitrine de l'Amérique en Europe, par Gino Tognolli, journaliste

samedi 2 décembre

 

Le Saulnois grandeur nature, par Roger Richard, pdt des Amis du Saulnois

samedi 13 janvier

 

Les liens internationaux Dieuze, Hongrie, Roumanie, par Remus Botarro, sculpteur

samedi 10 février

 

Les grandes figures féminines de la Révolution Française, par Michel Rémillon 

samedi 17 mars

 

La flexisécurité peut-elle faire baisser le chômage, par Raphaël Didier, économiste

samedi 7 avril 

 

Les tarifs des conférences : 4 € pour les adhérents, 5 € pour les non-adhérents

Les sept conférences : 20 € adhérents, 25 € non adhérents 

 

Commentaires   

+5 #3 Docteurs ? 03-10-2017 11:26
Quelque chose m'interpelle...

Les perturbateurs endocriniens, par Bernard Kerdraon, chimiste : est ce que ce Monsieur a un doctorat en Chimie ?
La flexisécurité peut-elle faire baisser le chômage, par Raphaël Didier, économiste: est ce que ce Monsieur est Docteur en économie ?

Pour avoir ces titres, il faut avoir validé un Doctorat dans les disciplines annoncées.
Si ce n'est pas le cas : je crois qu'il serait raisonnable de faire passer le message à la MJC car cela s'appelle de l'usurpation d'identités.
Citer
+5 #2 Changement de titre 03-10-2017 11:23
Même le titre fait peur..."Les liens internationaux Dieuze, Hongrie, Roumanie" !
J'aurais mis : "Les liens internationaux entre poudre de perlinpin, l'esbroufe et tartufferie! "
Citer
+6 #1 Amateurisme 03-10-2017 11:18
Faire payer 5 euros des conférences produites par des amateurs des questions traitées (pour certain : j'ai peur du contenu, des références et des orientations des intervenants!) je trouve cela très moyen d'un point de vue éthique et surtout inapproprié à notre ruralité.
Citer