vandieres

La parole est donnée aux Lorrains avant la grande consultation du premier février.
Que va changer cette gare pour les voyageurs ? Quelle sera son coût ? Sera-t-elle un plus pour l’économie lorraine ? Quel sera l’avenir de l’actuelle gare de Louvigny ?

Pour répondre à ces questions, Francine Dubail, journaliste sur France 3 Lorraine recevra, samedi 17 janvier, à 11h30, dans son émission, la voix est libre,  Jean-Pierre Masseret, président PS du Conseil Régional de Lorraine, Patrick Weiten, président UDI du Conseil Général de Moselle, Michael Zenevre, président de la CGPME Lorraine et Claude Pierre Dit Barrois de la Fédération Nationale des Associations d’Usagers des Transports  (FNAUT) de Lorraine.

Participez au débat sur twitter avec le mot-clé #f3lorraine ou sur....Grain de sel en donnant votre avis en postant un commentaire.

estelle

Troisième binôme à se déclarer, Estelle Gallot et Emmanuel Grandjean représenteront le Front de Gauche aux élections départementales des 22 et 29 mars prochain. 

grandjean

Exaspérer par la politique libérale que mènent au gouvernement les Socialistes ou au département le Droite française, le Front de gauche se revendique comme seule alternative pour les forces progessistes du pays.

Logo frontdegauche

Estelle Gallot, représentante de la CGT, responsable local du Parti communiste a régulièrement été candidate dans la région. Emmanuel Grandjean, militant syndical également à la CGT va vivre sa première expérience de candidat. 

Leurs suppléants sont Rosa Marquès et Michel Grandjean.

Les autres candidats : 

Jeannine Berviller et Fernand Lormant

Annette Jost et Alain Pattar

 

hommage1

Le Saulnois s'est fortement mobilisé ce dimanche 11 janvier à partir de 15h pour rendre hommage aux dix-sept morts des tueries perpétrées par les barbares intégristes. 

A Albestroff, Delme, Château-Salins, Dieuze et Vic sur Seille les habitants sont sortis nombreux sur les places pour se recueillir, penser aux dessinateurs de Charlie Hebdo, aux policiers et aux clients de l'épicerie casher de la porte de Vincennes exécutés et montrer que la République était plus forte que le terrorisme. 

350 personnes à Château-Salins, 450 à Delme, 250 à Vic, 300 à Dieuze et 300 à Albestroff ont brandi des pancartes "Je suis Charlie", chanté la Marseillaise, défilé et revendiqué le droit de vivre dans un pays où s'exerce pleinement la liberté d'expression. 

Découvrez ci-dessous les images des hommages dans le Saulnois et la vidéo de la cérémonie vicoise :  

 

 

 

 

gatean

Le Maire de Château-Salins, Gaétan Bénimeddourene, présentait ce vendredi 9 janvier, ses voeux aux Castelsalinois. 

Une cérémonie un peu particulière, empreinte d'émotion, puisqu'elle survenait au coeur des évènements tragiques qui ont secoué le pays. Le maire a d'ailleurs demandé à l'assemblée de respecter une minute de silence à la mémoire des hommes et femmes décédés.

Ensuite il a évoqué les difficultés économiques que connaissaient le pays et notre Saulnois au taux de chômage très important. Pour limiter les conséquences, il est important d'aménager le territoire d'augmenter sa capacité économique en encourageant les investissements productifs. C'est pourquoi avec la municipalité de Château-Salins, il s'est engagé en collaboration avec la Communauté de communes, le Conseil Général, la commune d'Amelécourt et la société Match pour l'implantation d'un carrefour giratoire à cinq branches au croisement des départementales 955 et 674. Ce projet qui devrait démarrer en 2015 permettra de desservir une nouvelle zone d'activités commerciale et artisanale.

Pour le maire de Château-Salins, les entreprises exigent des infrastructures, des moyens de communication performants et modernes. 

Puis le maire a remercié les bénévoles qui oeuvrent au quotidien au sein des associations pour faire vivre et animer la ville. 

gaetan2

 Il est revenu ensuite sur les élections municipales et sa large victoire qu'il attribue au très bon bilan de son précédent mandat. Un bilan qu'il a tenu à présenter rappelant la rénovation de nombreuses infrastructures routières, l'enfouissement des réseaux, la réalisation des parking rue des écoles, rue du Périgord, la construction d'une structure périscolaire, la réhabilitation du gymnase, l'extension du DOJO, la réhabilitation extérieure des courts de tennis, la réalisation de chemins pédestres, la rénovation de la place de la Saline, l'achat du bâtiment de l'ancien Tribunal, la réfection d'une partie du réseau d'assainissement, la réhabilitation partielle de la station d'épuration. 

En tout, 6 miliions d'euros engagés pour tous ces projets en intégrant les subventions.

Mais de nombreuses choses sont prévues malgré les réductions budgétaires imposées aux communes. Alors Château-Salins va réduire ses dépenses de fonctionnement. On ne remplacera pas les agents des services techniques qui partiront en retraite. POur compenser ce manque de main d'oeuvre, Château-Salins fera appel à des prestataires de service. Les candélabres de la ville ont été équipés d'un dispositif permettant de réduire leur consommation. 

Au niveau des investissements, une réduction à hauteur de 30 % est prévue en 2015. 

martyGaétan Bénimeddourene a détaillé les dossiers étudiés par la Municipalité comme cette réflexion sur la nécessité ou non d'installer des caméras de surveillance, la rénovation de l'église, des écoles...Mais les coûts très élevés de ces travaux donnnent le vertige aux élus et les dotations de l'Etat fondant comme neige au soleil devraient pousser la commune à ne réaliser que les travaux les plus urgents, tranche par tranche...

La réforme des collectivités territoriales a également été abordée par le maire avec ce gigantesque et incohérent canton du Saulnois de 940 km. L'inquiétude est encore plus grande pour Gaétan Bénimeddourene  en ce qui concerne l'avenir des communes. 

Pour finir le Maire a remercié chaleureusement ses agents, ses adjoints avant de citer le Général de Gaulle : "Quand les Français croient en la grandeur des causes, ils font de grandes choses, quand ils croient à la petitesse de leurs intérêts, ils font de petites choses."

Ensuite, Jeannine Berviller, conseillère générale du canton de Château-Salins, François Grosdidier, Sénateur de la Moselle et Président de la fédération des Maires de Moselle et Alain Marty, député de la circonscription de Sarrebourg-Château-Salins ont pris la parole pour souhaiter le meilleur aux Castelsalinois pour cette année 2015. 

L'assemblée fut invitée alors à poursuivre les échanges autour du verre de l'amitié. 

 

  

charliedieu

Ce qui nous affecte aujourd'hui ne doit pas céder à la peur et au repli. Nous nous devons, citoyennes et citoyens, de répondre massivement aux appels qui s'organisent un peu partout en France et même ailleurs.

Jusqu'à maintenant les manifestations étaient l'apanage des villes.

Aujourd'hui, même les petites cités parviennent à mobiliser, la population ressentant comme un devoir civique la nécessité de se rassembler autour d'une idée partagée : la sauvegarde du droit d'expression, de la République, de la France.


Jamais on n'a connu une telle mobilisation et aussi rapidement après un évènement tragique et traumatisant. Comme si le pays tout entier discernait et pressentait l'urgence à dire NON aux fanatismes et aux criminels qui en sont leur bras armés.