rllocauxdieuze

Une page s'est tournée. On vous l'annonçait récemment sur Grain de sel, l'agence du Républicain Lorrain du Saulnois vient de changer de locaux.

Un déménagement de Château-Salins à Dieuze qui permet aux journalistes de travailler dans de meilleures conditions (locaux plus spacieux) dans le bâtiment qui abritait autrefois l'Office de Tourisme de Dieuze et qui a été rénové pour l'occasion.

Salle de rédaction, salle de réunion, espace d'accueil du public, le quotidien régional possède désormais un outil plus en rapport avec ses ambitions.

Depuis le 27 juin, donc, si vous souhaitez contacter les journalistes vous pouvez envoyer des courriels à l'adresse suivante : 

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

ou téléphoner au 03 87 05 21 61

ou envoyer un courrier : Républicain lorrain, 10 Place de l'Hôtel de Ville, 57260 Dieuze. 

 

Commentaires   

-7 #4 cricri 17-07-2018 20:33
Le Répu faire ce qu'il peut avec ce qu'il a? On croirait entendre parler d'une assos malheureuse et désargentée.

Quand à le lire... j'ai devancé votre conseil depuis longtemps et "diminué" mon abonnement au fil des ans pour ne plus le recevoir du tout depuis plus d'un an.
Citer
+2 #3 rl 16-07-2018 22:45
estimez vous heureux qu'il y ait encore une agence dans le Saulnois. arrêtez de vomir sur le repu ils font ce qu'ils peuvent avec ce qu'ils ont et si vous n'aimez pas ne lisez pas !!
Citer
0 #2 Citizen Kane 15-07-2018 12:25
Des locaux plus spacieux pour travailler... ou pour recevoir
?
Grain de Sel doit avoir un immeuble quelque part dans le Saulnois pour si bien couvrir l'actualité locale, et en plus, sans correspondant !
Qui a dit que le journalisme se faisait sur le terrain et non pas derrière un bureau ?
Citer
-6 #1 cricri 15-07-2018 10:10
Coincé le mec!
Soit servilité assumée, soit pression permanentede la mairie et stress en tout genre (sans parler du rédac chef).
Bossant pour le Répu il doit cependant déjà connaître par coeur la musique des louange nécessaires et des chants à la gloire des édiles d'ici et d'ailleurs.
Citer