Le Préfet qui n'appréciait guère les panneaux posés par les opposants de la ZAC de la Sablonnière à Dieuze aura en écrivant aux riverains  réussi à mettre un sacré coup de projecteur sur leur combat. Qualifié en effet un texte revendicatif en encart publicitaire illégal frisait tellement le ridicule que toute la presse régionale s'en est fait l'écho. 

Même France 3 Lorraine s'est déplacé jusqu'à Dieuze pour vérifier la stupidité de l'affaire. 

C'est notre confrère de Juvelize.com qui a mis en ligne le document diffusé au 19/20 du samedi 10 mars et que vous pourrez retrouver en cliquant sur la vignette ci-dessous : 

pubfr3

Commentaires   

+2 #6 Marsalaise 14-03-2018 21:00
Chez nous aussi faire des banderoles" Des lumières Monsieur le maire pour nous rendre sur le chantier du Gaz.
Mais la le préfet ne viendra pas ....on est tranquille et peut être qu'il lui faut un GPS pour ici...mdr
Citer
+5 #5 Arthur ARNOULD 13-03-2018 08:49
En ce qui concerne les fameuse banderoles, à quoi ont-elles d'ailleurs servi puisque dès que les élections de 2014 ont eu lieu, nous n'avons plus entendu parler de rien ?. Les partisans de la scission, pourtant si nécessaire selon eux, ne se sont jamais exprimé à ce sujet pour justifier la scission ou leur revirement comme si ces 8 années n'avaient eu aucune incidence pour le Saulnois.
D'ailleurs qui a payé ces banderoles et leur pose ?
Nous avons eu pendant cette période un merveilleux exemple de panurgisme. Ne nous étonnons donc pas que notre territoire avec ses projets à l'utilité économique et environnementale très discutable ressemble au Groland.
Citer
+12 #4 Mouais 12-03-2018 21:51
Je me suis demandé ce que Noackowitch, avocate TF1 de Julien Courbet et candidate malheureuse de l'UMP aux législatives en 2007, venait faire dans ce reportage, elle venait expliquer que publicité veut dire rendre public... Sans blague !!! Histoire de donner raison à Lormant...

N'empêche, vous vous souvenez des banderoles accrochées partout par le maire pour le retrait de Dieuze de la comcom pendant plus d'un an ? On ne parlait pas de publicité sauvage à l'époque... Si c'est Fernand ça passe, si c'est un autre, c'est 208 euros par jour !!!
Citer
+10 #3 Klein 12-03-2018 12:58
Mon cher préfet nous préparons d'autres pub.a très bientôt.
Citer
+1 #2 Circus 12-03-2018 12:30
Quelle belle "Pub" quand je dis Honte a nos élus comme bien expliqué sur le sujet du Musée de Marsal. La bêtise humaine amène la haine a tous les niveaux. Malheureusement la loi est du coté du Maire de Dieuze et bien ancré dans les coulisses du département. Plus vous taperai dessus et!!!!!!!!.Dieuze ou Marsal, Haraucourt tristounet
Citer
+4 #1 cricri 11-03-2018 22:50
C'est la faute à personne !
Ça tombe bien puisque c'est une zone qui n'existera jamais vraiment sauf pour ses voisins.
Même notre fric n'existe plus du coup...
Citer