valdevidelange18

Les menaces qui pèsent sur les classes du Saulnois font réagir les parents d'élèves qui n'entendent pas laisser leur village perdre ce service public essentiel. Une école bloquée à Delme, une manifestation à Bénestroff, c'est sur le regroupement pédagogique du Val de Videlange (Tarquimpol, Gelucourt, Guéblange, Donnelay, Ley, Lezey, Juvelize, Moncourt, Bezange) qu'on se bouge ! 

AE2V, la jeune association de parents a décidé de lancer sur Internet une pétition pour sauver l'école de Gelucourt qui devrait fermer si l'Inspection d'Académie va au bout de ses projets de fermetures de classe. 

Même sentiment de frustration, de gâchis et d'injustice pour nos écoles rurales sacrifiées sur l'autel de l'argent qui manque pour les enfants de la République. Les petits effectifs, la sérénité dans le travail, la pédagogie différenciée, la proximité enseignants/parents d'élèves, tous ces arguments sont balayés par l'arythmétique froid et écoeurant des ministères. 

Outre cette pétition que vous pourrez retrouver en cliquant ici, les parents d'élèves du Val de Videlange manifesteront lundi matin 5 février à 8h devant l'école maternelle de Donnelay. valdevidelange18b

Le texte de la pétition :

NON A LA FERMETURE D’UNE CLASSE DU REGROUPEMENT SCOLAIRE DU VAL DE VIDELANGE

Pour la prochaine rentrée scolaire 2018/2019, l’académie prévoit la fermeture d’une classe du regroupement sous prétexte d’un effectif entrant insuffisant.

Cette fermeture fragilisera de manière irréversible le regroupement pédagogique ainsi que tous les efforts d’aménagements mis en place pour son fonctionnement.
L’engagement des communes pour aménager et organiser l’accueil des enfants avant et après la classe : périscolaire et cantine dans des locaux adaptés, aménagement des locaux scolaires et investissements en matériels.
L’engagement des parents d’élèves par la création de l’association des enfants du Val de Videlange ( AE2V ) a permis de proposer d’avantage de rencontres afin d’améliorer le lien social entre les villages du regroupement.L’AE2V a également un rôle de soutien financier aux projets pédagogiques non négligeable.
L’engagement professionnel et personnel de l’équipe pédagogique pour apporter les outils et un suivi individualisé, pour organiser des sorties et voyages scolaires, des sessions de piscines,… .
Le projet pédagogique développé  sur le regroupement par les enseignantes favorise l’apprentissage et l’épanouissement de chaque enfant.
Tout cela serait remis en cause pour un manque d’effectif ?
L’Association des enfants du Val de Videlange refuse cette solution et a besoin de votre aide pour dire :
NON à la fermeture d’une Classe. Laissons à nos enfants la possibilité d’une éducation individualisée dans des classes non surchargées.

Aidez nous en signant cette pétition !

Commentaires   

+1 #13 visiteuse 06-02-2018 20:47
Citation en provenance du commentaire précédent de parent d élève :
d accord avec toi ESTELLE on ne doit pas touché à l éducation de nos enfants 30 élèves en cp c est pas possible que l on regarde du coté des musée 10 fonctionnaires pour le peux de visiteurs par an que l on voit ne nous trompons de cible une école qui ferme c est un village qui meurt

Depuis le temps que je le dit sans les critiquer: trop de personnel pour le peu de rendement (un grand mot) et bien payé mais cela comme le reste!!!!chacun pour soit
Citer
+1 #12 Bernard Mouchot 06-02-2018 11:06
Tu as naturellement raison Didier, il y a partout une volonté d'éloigner de plus en plus le terrain, la base, des centres de décision ou de gestion.
Quand un technocrate prend une calculette , il peut toujours démontrer une économie, mais en effet quand on prend en compte l'ensemble des conséquences c'est au très chose.
Tu as toujours raison de pointer le bilan carbone, la fatigue ..., mais tord d'espérer une solution qui viendrait des élus et plus généralement des institutions qui ne font qu'obéir au système.
Puisqu'on veut toujours ignorer la base, c'est uniquement de la base que peut venir une solution ou une amélioration.
Mais je vois bien que cette base, ici des parents d'élèves, commence par se diviser, s'invectiver même, alors en effet l'Inspecteur d'académie peut être tranquille.
Je connais d'avance la réponse de certains, y compris à mon égard, mais il faut bien dire et répéter certaines réalités pour espérer une prise de conscience.
Bien Cordialement
Citer
+4 #11 Didier GAILLOT 05-02-2018 23:13
Je réagis entre autre au post de" maire rural". Ce qui se passe pour l'école rurale est à l'avenant d'un mouvement beaucoup plus vaste. Nos dirigeants et je ne parle pas seulement des politiques ont un seul objectif éloigner les services, les lieux de décision des citoyens et les amuser en leur distribuant quelques gadgets (genre faits divers, obsèques de Johnny. ). Si certains ont évoqué la volonté de mettre en place des regroupements et de fermer les écoles rurales de proximité de qui s'agit-il ? Que chacun des élus se prononce en son âme et conscience et dise pour quel type d'école il est. Les parents, les citoyens et les électeurs doivent savoir qui pense quoi. Ensuite à nous de décider Pour ma part je suis convaincu que si l'on comparaît à cout égal la formule actuelle et les grands regroupements, je suis loin de penser que cette deuxième formule et non seulement moins efficace mais qu'elle n'est pas plus économique ni surtout juste. Le problème est que les coût indirects comme la fatigue et la santé des enfants, les nuisances diverses (pollution, dégradations des routes, sécurité dans les transports) ne se chiffrent que difficilement..
Citer
-5 #10 Morne plaine 05-02-2018 21:21
Fermer un musée pour ouvrir une école, cette idée-là n'est pas de Victor Hugo.

J'en ai lu des âneries, mais celle-ci, c'est le mètre-étalon de l'ânerie ! Quelle médiocrité de tout comparer ainsi.

Citation en provenance du commentaire précédent de parent d élève :
d accord avec toi ESTELLE on ne doit pas touché à l éducation de nos enfants 30 élèves en cp c est pas possible que l on regarde du coté des musée 10 fonctionnaires pour le peux de visiteurs par an que l on voit ne nous trompons de cible une école qui ferme c est un village qui meurt
Citer
-2 #9 Hubert 05-02-2018 19:16
Citation en provenance du commentaire précédent de parent d élève :
d accord avec toi ESTELLE on ne doit pas touché à l éducation de nos enfants 30 élèves en cp c est pas possible que l on regarde du coté des musée 10 fonctionnaires pour le peux de visiteurs par an que l on voit ne nous trompons de cible une école qui ferme c est un village qui meurt

Quand on met en opposition éducation et musée c'est sa bouche qu on devrait fermer.
Citer
+1 #8 cricri 05-02-2018 14:15
@ "parent d'élève"
Entre supprimer une école ou supprimer un musée, je choisis de supprimer un rond-point inutile qui ne permet même pas accéder à une zone d'activité inactive.
Citer
+4 #7 parent d élève 05-02-2018 08:34
d accord avec toi ESTELLE on ne doit pas touché à l éducation de nos enfants 30 élèves en cp c est pas possible que l on regarde du coté des musée 10 fonctionnaires pour le peux de visiteurs par an que l on voit ne nous trompons de cible une école qui ferme c est un village qui meurt
Citer
+6 #6 Moi 04-02-2018 17:00
Je trouve cela triste de faire mourir à petit feu nos petites communes. Quant on voit à Guéblange les dieuze, depuis que l'école a fermé, le village n'a plus de vie, plus d'âme. Malheureusement, même nos élus ont voulus cette fermeture pour faire plaisir aux écoles de Dieuze. Il n'y a pas que les animaux que l'on élèvent en batteries, nos enfants ont droit au même régime avec des classes surchargées. ....
Citer
+4 #5 maire rural 04-02-2018 09:35
attention !!! lors des voeux de nos hommes politiques locaux on a entendu clairement la volonté de regrouper les enfants dans des gros groupes scolaires. vos regroupements de petits villages vont disparaître et vos chères têtes blondes se retrouveront dans des super écoles style collège à 300 gamins à Vic à Dieuze à Château !!
Citer
+4 #4 cancre 04-02-2018 08:35
à vergaville ça va fermer aussi !!!
Citer