methaniseur

Alors que l'enquête publique à propos de l'implantation d'une unité de méthanisation sur le ban communal d'Haraucourt sur Seille s'est achevée il y a quelques jours, les communes concernées par le plan d'épandage du digestat (résidus de méthanisation considéré désormais comme un engrais et plus comme un déchet) devaient se prononcer par une délibération de leur conseil municipal sur le bien fondé de cet épandage. 

Pour parfaire l'information des élus du Saulnois et les aider à délibérer, le conseiller départemental, Fernand Lormant, très favorable au projet, avait organisé une réunion d'information sur le sujet il y a une dizaine de jours.

Les premières informations concernant ces votes des conseils municipaux nous parviennent : 

Les deux communes les plus concernées par le méthaniseur (Haraucourt et Marsal) ont fait des choix opposés : Haraucourt a voté pour alors que Marsal a dit non !

Les autres communes ont dit : 

OUI : Moyenvic, Dieuze, Bourdonnay, Xanrey, Coincourt, Juvrecourt, Valhey, Vic sur Seille, Mulcey, Donnelay

NON : Juvelize, Lezey, Saint-Médard...

On attend le résultat des délibérations des autres communes...

 

 

 

Commentaires   

+1 #16 Santé 03-07-2017 17:33
Propos incohérents !
Vous auriez avaler votre digestat mon cher ?! Ou vous êtes sous azote?!
Citer
+1 #15 Agronomie 03-07-2017 17:30
Le digestat n'a rien de "naturel".
Revoyez les bases de l'agronomie.
Citer
+7 #14 cheminot 02-07-2017 10:41
Oui aux méthanisateurs individuels, mais non à une installation industrielle ! A moins que l'on prévoit des visites du site en remplacement du musée du sel !!!!!
Vivement que la Confédération paysanne remplace la fnsea, l'agriculture, la vraie aura enfin son mot à dire ! Avec l'avenir de notre planète en tête !
Citer
+5 #13 Bernard Mouchot 01-07-2017 14:46
Votre commentaire PAYSAN que vous n'êtes naturellement plus, n'honore pas la profession que vous voulez défendre !
Citer
-10 #12 Paysan 01-07-2017 12:32
Citation en provenance du commentaire précédent de Bernard Mouchot :
Le débat au sujet de l'usine de méthanisation de Marsal est fort intéressant et relativement dépassionné ce qui est une bonne chose.
Justement, il ne s'agit pas d'un simple methanisateur " individuel" comme il s'en installe maintenant chez nos voisins, mais en effet d'une véritable usine fort dégradante pour la vie des voisins, et un environnement exceptionnel.
La question que je pose: 23 agriculteurs ont ils le droit d'imposer de telles nuisances définitives pour la vie et l'environnement afin d'en tirer un gain financier maximum ?
Les agriculteurs eux mêmes n'ont ils pas intérêt à ne pas imposer une telle nuisance à une population de plus en plus critique pour une profession qui s'écarte en effet radicalement de sa mission naturelle dans notre société.
N'est ce pas à notre com.com de porter ce projet, et de trouver une solution moins nuisible qui existe !
Par ailleurs, un financement publique très important est prévu sous forme de subventions, les gains eux aussi importants attendus doivent ils profiter exclusivement à une infime minorité?
Voila ce que le simple citoyen que je suis à envie de dire respectueusement à Mr le Préfet qui finalement représente et défend dans notre société les intérêts des citoyens justement.
Respectueusement donc.

vous nous parlez de "préfet" qui représente l'état, pas capable de prendre une décision sur une installation de "roms" sur du domaine privé: frileux et changer de moquette pour le calumet. Et en espérant avoir gain de cause pour notre cause et vive la "sauterelle"
Citer
+4 #11 Bernard Mouchot 01-07-2017 00:30
Le débat au sujet de l'usine de méthanisation de Marsal est fort intéressant et relativement dépassionné ce qui est une bonne chose.
Justement, il ne s'agit pas d'un simple methanisateur " individuel" comme il s'en installe maintenant chez nos voisins, mais en effet d'une véritable usine fort dégradante pour la vie des voisins, et un environnement exceptionnel.
La question que je pose: 23 agriculteurs ont ils le droit d'imposer de telles nuisances définitives pour la vie et l'environnement afin d'en tirer un gain financier maximum ?
Les agriculteurs eux mêmes n'ont ils pas intérêt à ne pas imposer une telle nuisance à une population de plus en plus critique pour une profession qui s'écarte en effet radicalement de sa mission naturelle dans notre société.
N'est ce pas à notre com.com de porter ce projet, et de trouver une solution moins nuisible qui existe !
Par ailleurs, un financement publique très important est prévu sous forme de subventions, les gains eux aussi importants attendus doivent ils profiter exclusivement à une infime minorité?
Voila ce que le simple citoyen que je suis à envie de dire respectueusement à Mr le Préfet qui finalement représente et défend dans notre société les intérêts des citoyens justement.
Respectueusement donc.
Citer
+2 #10 Arno 30-06-2017 16:18
Il est bien intelligent d’être contre l’épandage du digestat qui est naturel qui remplace les engrais chimiques.... Avec votre bêtise et votre ignorance vous poussez encore à l'utilisation d'engrais chimiques
Citer
+7 #9 Paul BISMUTH 28-06-2017 19:25
Le conseiller départemental est favorable à l'implantation du méthaniseur à Marsal. Le maire de Dieuze sera sans doute favorable à un tel projet sur sa commune. Il y aura de la place sur la nouvelle zone.
Citer
+10 #8 Citoyen 28-06-2017 14:15
Si c'est tout ce que les élus ont à offrir au Saulnois et aux villages à valeur patrimoniale, alors il faut changer les élus aux prochains scrutins !
Citer
+1 #7 Paysan 28-06-2017 12:31
Beaucoup de blabla: quand les nuages de la centrale de Kiev sont arrivés pour vous pourrir la santé; personne depuis n'a voté un président écolo depuis. Quand le paysan sera rémunérer en fonction de son travail, il évitera de faire de l'immobilier et de gagner un deuxième revenu par le moyen cité. A noter je suis pour une protection des abeilles, des rivières
Citer
0
0
0
s2sdefault