conseilmarsal

Coup de théâtre dans le Saulnois ! Le maire de Marsal, Thomas Maurice-Seingeot, fraîchement élu à la tête du village vient d'envoyer sa lettre de démission au Préfet de la Moselle.

A 39 ans, celui qui voulait injecter du sang neuf dans la gestion communale vient de découvrir la dure réalité de la vie politique dans le Saulnois ! 

Dans le courrier qu'il a adressé au représentant de l'état mais également aux membres de son conseil municipal, il explique les raisons de cette démission qui intervient deux mois et demi seulement après son élection.

Pour faire court (vous pouvez lire la totalité de son courrier ici), l'esprit d'équipe qu'il attendait de la part de ses colistiers n'est plus d'actualité. Les conditions ne sont plus réunies pour mener à bien la mission confiée par les Marsalais et en toute franchise et en parfait accord avec lui-même...il quitte ses fonctions de Maire et de conseiller municipal.  

Réduit à dix, et comme on est en tout début de mandature, le conseil municipal ne peut pas fonctionner ainsi et les habitants de l'ancienne cité du sel devraient retourner aux urnes pour élire un onzième conseiller et choisir ensuite un nouveau maire ! 

Commentaires   

+2 #11 Retour de vendange ! 05-09-2020 23:58
Bravo pour l’animation de cette soirée festive !
Citer
+1 #10 Marsalaise 24-08-2020 21:25
Pauvre Marsal si Jolie village mais je crois que les années glorieuse sont finies
Citer
+18 #9 lettre à Thomas 16-08-2020 00:44
Mon cher Thomas,
J'ai lu ton courrier avec beaucoup d'intérêt et je trouve regrettable ton retrait après ces quelques jours de gouvernance. Franchement tu t'attendais à quoi ? Tu connaissais les luttes qui empoisonnaient ton village depuis si longtemps et vraiment tu aurais pu penser avant à toutes ces petites tracasseries qui allaient polluer ton mandat. La nature humaine est ainsi faite ; certains être ne peuvent s'empêcher d'être abjects, infâmes, bas ou mesquins. Plutôt que démissionner devant la vilenie, il faut se battre et effacer toutes ces basses pratiques qui déshonorent le saulnois. Tu aurais pu le faire mais là tu abandonnes au pied des marches de ton défi. Tu trahis aussi la confiance des dizaines de personnes qui avaient cru en toi. Certaines parlent ici de courage, je pense que c'est un triste et piteux renoncement.
Mais peut-être as-tu raison. L'amour des tiens est sans doute plus important que d'affronter les coups bas, les réunions secrètes, les intrigues d'arrière cour et les décisions imposées.
Bon voilà c'est dommage mais quel gâchis en temps et en énergie !
Un ami qui vous veut du bien
Citer
+9 #8 Espoir 15-08-2020 09:35
Tandis que Fernand se dit qu il y a peut-être un coup à jouer...
Citer
-31 #7 micro 15-08-2020 09:33
Bernard le retour ????????
Citer
+18 #6 Père&Maire 14-08-2020 23:24
Bravo ??? Non, non, non ! Quand même pas ! Faut-pas déconner… Pour le moins, il fallait BIEN réfléchir avant d’y aller non ? Être Maire à Marsal, comme ailleurs certainement, c’est du sérieux. Cela ne doit manifestement pas être aussi simple que l’on dit, surtout là ! Y a Ka, Y Fo Kon, Y Zon Ka... Y a du Boulot ! Oh la la oui ! N’est pas Maire qui veut. Au suivant... Il en faudra bien un ou une ! Mais qui osera ?
Citer
+35 #5 gangrène 14-08-2020 23:04
dur dur !! ce village, si joli, si tranquille, si prestigieux est malheureusement rongé de l'intérieur par des luttes aussi ridicules que pathétiques : foyer, conseil de fabrique, mairie, particuliers, méthaniseur...au final on se retrouve avec cette situation ridicule où un petit gars de l'extérieur jette l'éponge au bout de deux mois !!
Citer
+24 #4 Pauvre Marsal ! 14-08-2020 22:58
C’est le bedeau qui gouverne alors...
Oh !
Quel sacrilège !
Citer
+4 #3 Loyauté ! Fidélité ! 14-08-2020 22:09
Bravo Thomas !
Citer
+20 #2 Vincent 14-08-2020 17:31
Oui, bravo Thomas d'avoir essayé !
Ta lettre te ressemble, claire, humble, et bienveillante.
Bon courage pour la suite et espérons que la succession sera heureuse.
Citer