B9723181065Z.1 20200410082520 000GAEFS1Q1J.1 0Vacanciers, visiteurs, ou simples habitants de la commune, ne buvez pas l'eau de Juvelize...elle est...imbuvable pour les femmes enceintes et les nourrissons ! Les autres vous faites ce que vous voulez mais ça ne donne pas envie.

Rapportée par le site d'actu Juvelize.com, l'info sur la qualité de l'eau à Juvelize fait froid dans le dos ! Le Ministère de la santé et  l'ARS (Agence régionale de la santé) communiquent ainsi :

"Eau d'alimentation non conforme à la limite de qualité réglementaire pour le paramètre nitrates. La consommation de l'eau est déconseillée aux femmes enceintes et aux nourrissons de moins de 6 mois. Les mesures Conclusions sanitaires correctives nécessaires doivent être prises afin de rétablir la qualité de l'eau. Un suivi analytique renforcé est réalisé pour vérifier l'évolution de ce paramètre."

Trop de nitrates dans le captage comme l'indiquent les prélèvements du 7 juillet dernier : 61,3 mg par litre alors que la mesure acceptable est de 50 mg.

Et ce dépassement n'est pas le premier, il suffit de consulter les prélèvements précédents :

avril 2020 : 53,8 mg, mai 2020 : 54,1 mg, juin 2020 : 59,5 mg.

 Faites vos recherches pour la qualité de l'eau dans votre commune en cliquant ici

 

Commentaires   

+5 #2 méthaniseur 28-07-2020 15:13
Mais je croyais que le méthaniseur d'Haraucourt allait arranger tout ça ! A la base cette belle usine écologique devait permettre de faire baisser ce fameux taux de nitrates, non ? Il me semble, mais dites-moi si je me trompe, que le captage de Juvelize était concerné par ce projet. Et je crois même, mais là aussi confirmez moi, que les agriculteurs de Juvelize sont impliqués dans la société qui gère les méthaniseur ? Alors que se passe-t-il ? Y a une couille dans le potage ?
Citer
+4 #1 leaucestlavie 28-07-2020 08:47
En 1990, dans le Nord Pas de Calais, c'était déjà le cas. C'est aussi le cas en Bretagne. A quel moment, les fabricants de nitrates, qui les vendent aux agro-managers par l'intermédiaire des coopératives arrêteront ils ce marché mensonger ? La terre n'est pas en capacité d'absorber tous ces nitrates, qui partent direct dans l'eau et comme il y en a moins elle est encore plus polluée. Pourquoi ne pas composter tout cela sur lit de carbone, sur les broyats de branches que l'on envoie dans les chaufferies des villes au lieu de les garder localement. On peut mettre un pull, mais on ne peut pas reconstituer l'humus si on le détruit, on n'a pas assez de temps.
Citer