licencepro2018

Douze étudiants venus de toute la France mais également du Sénégal, inscrits en Licence professionnelle Agronomie de l'Université de Lorraine, passent la semaine dans le Saulnois, dans les locaux du Lycée agricole de Château-Salins.

De jeunes titulaires d'un BTS qui poursuivent leurs études supérieures en travaillant autour de la thématique du développement de projets de territoire, accompagnés par un professeur du Lycée agricole, partenaire de l'Université depuis douze ans, Jean-Georges Eyermann.

Cette Licence (Bac + 3) dont l'intitulé exact est "Management de l'exploitation agricole et Développement Durable des Territoires Ruraux" doit conduire ces étudiants à balayer toute la problématique de l'élaboration d'un projet de territoire : quels sont ses leviers, ses freins, quelle est la logique des acteurs de ce territoire ?

Le Saulnois est ici un laboratoire d'étude. Ils rencontrent pour leur analyse de nombreux acteurs et porteurs de projets dans le Saulnois.

Ainsi jusqu'à jeudi, les étudiants auront écouté le Président de la Communauté de communes du Saulnois Roland Geis et le Directeur des services Frédéric Yund, le Conseiller Départemental du Saulnois, Fernand Lormant, Laurent Paté, un des agriculteurs porteurs du projet Méthanisation Seille, Michel Rémillon, agriculteur et Président des Amis du musée du sel de Marsal, le Docteur Bourlon, adjoint au maire de Château-Salins et chargé des affaires sociales, le maire d'Amelécourt Gérard Chaize pour son projet d'éoliennes et sa zone artisanale, Monique Martin, adjointe au Maire de Château-Salins responsable du marché de producteurs, Jean-Marc Gaulard du Parc Naturel Régional de Lorraine, Justine Davrainville, agricultrice éleveuse  à Marsal, les responsables du lycée agricole et le rédacteur du site Internet d'actualité Grain de sel, Bruno Rondeau. 

Après cette semaine riche en informations et en échanges avec les différents interlocuteurs, les étudiants vont devoir faire une synthèse où devront apparaître un diagnostic, les enjeux et les scénarii d'évolution pour le Saulnois. Ce document servira d'évaluation pour ces futurs professionnels.

Commentaires   

+1 #1 pseudo 23-10-2018 17:49
Brillant ce territoire : on y ouvre des zones pour accueillir des entreprises fantômes ,les collectivités investissent dans les activités économiques :ici projet d'ouverture de trois restaurants avec de l'argent public alors que plusieurs commerces de ce type cherchent des repreneurs , ouverture d'un magasin de chaussures dans un bâtiment de la commune, Résultats , ici deux magasins de chaussures ont fermé leurs portes, les restaurateurs voient la concurrence faussée et la valeur de leurs établissements s'effondrer.De pseudo pôles d'innovations font du bruit et vendent des salades à des élus qui gobent tout et n'importe quoi ...
Citer