statuette

 

Scandale sur la côte Saint-Jean !! Les reliques de Saint-Livier, chevalier messin décapité par les Huns en 451, ont disparu !! Les restes du saint homme, que des milliers de pèlerins ont vénérés depuis des siècles, se trouvaient dans une statuette déposée dans la chapelle Saint-Livier située sur le ban communal de Moyenvic le long du sentier des Hauts de Saint-Jean.

Dépité, le Chancelier du diocèse de Metz, a cloué sur la porte du petit édifice religieux une missive (à lire ci-dessous)  dans laquelle il précise que le diocèse serait reconnaissant à toute personne qui pourrait apporter son concours pour recouvrer un bien auquel la population locale est attachée et qui a contribué à la notoriété de l'ermitage saint livier. Ces personnes sont invitées à s'adresser à l'évêché de Metz, propriétaire du site. 

La Municipalité de Moyenvic se fait le relais de cette requête et reste disponible pour recueillir toutes les informations concernant cette incroyable histoire !!! 

Téléphone de la mairie de Moyenvic : 03 87 01 11 62

statuettevolee

 

Commentaires   

+7 #18 Et si on parlait... 12-04-2018 17:15
... aussi de la disparition de la cloche de l'ermitage, offerte en son temps par le "très généreux" président du conseil de fabrique de MARSAL grâce aux dons des TRES généreux donateurs pour le projet des nouvelles cloches de la Collégiale !!!
C'est curieux, au final, ces disparitions simultanées... et l'inventaire n'est même pas terminé !
Il faut vraiment que l'exorciste du Diocèse de METZ vienne faire un tour dans le coin. Y a du boulot pour lui !
Citer
+9 #17 Répu 12-04-2018 11:29
Un bon article sur la "disparition" de la Relique de SAINT-LIVIER à lire ce matin dans le canard local...
L'étau se resserre (enfin !) sur le, la ou les coupables du méfait et des nuages d'orage sont en train de s'amonceler au dessus de RAON AUX BOIS, de MULCEY et de MARSAL. Sale temps en perspective pour tous les faux culs bénis du secteur !
Il n'y a plus qu'à attendre que la "foudre" de l'Evêque de METZ s'abatte sur le (ou les) mécréant(s) et que la Sainte Relique reprenne très rapidement le chemin de l'ermitage.
Allez, Monseigneur, vous n'êtes pas tout seul... et le moment est arrivé de faire un "grand ménage" autour de la côte Saint-JEAN !!!
Citer
0 #16 ptdrrrrr 06-04-2018 23:15
Ils sont peut etre à la salle à Moyenvic . Ce sera l'occasion de les récupérer lors du prochain repas organisé par le foyer . N'es ce pas Mr Le Maire ?
Citer
+11 #15 PV... 04-04-2018 16:23
"Bon sang ! Mais c'est bien sûr !!!"

Il suffit regarder le PV de dissolution de l'association des amis de SAINT-LIVIER et le paragraphe relatif à la dévolution des "biens". Tout simplement.
La Loi de 1901 sur les associations a bien dû y penser.
Sinon, ce n'est pas de la dévolution. C'est du vol !
Citer
+1 #14 Dupont - Dupont 04-04-2018 16:14
"Je pense que l'enquête ne sera pas longue.
Je dirais même mieux : l'enquête ne sera pas longue ! "

Ce sont les éléments qui vont être mis à jour par l'enquête diocésaine qui vont être très, très intéressants à regarder de près et très, très embarrassants pour certain(e)s...

Trop tard, Tintin et Milou sont lâchés !
Citer
+1 #13 Camera man ! 04-04-2018 14:49
L'occasion pour notre Fernando de se faire plaisir en mettant des caméras dans les églises !
Ou mieux encore : mettons le CFIM sur le coup !
Citer
+5 #12 Perdition 04-04-2018 14:47
Appauvrissement intra-muros du patrimoine local !
Citer
-8 #11 J-Marie 04-04-2018 13:08
Peu m'importe le culte de chacun, mais de la retenue SVP!:
Si je disais que votre musée je m'en F... et supporter de l'usine a gaz, vous seriez capable de crier "sale fachos" Beaucoup de "demeurés" sur ce site
Citer
-1 #10 Marie 04-04-2018 10:51
En ce mercredi notre patoche est venu rendre visite au gueus du saulnois pour jouer a la game boy 3d sur le thème du Georges devant la marchande de poulets effarée par le marché en fête pas grave bientôt le marché de l usine à merde de marsal
Citer
+16 #9 BERMUDES 04-04-2018 09:22
Après le triangle des BERMUDES et ses disparitions inexpliquées, voici le triangle MARSAL - MULCEY - RAON AUX BOIS et ses disparitions de saintes reliques !

Mais comme il n'existe pas de "miracle", cherchons plutôt les âmes (chrétiennes ?) responsables qui n'échapperont pas, le jour venu, aux affres du Purgatoire ou de l'Enfer...
Citer