openedge1

S'il fallait un exemple à opposer à tous les sceptiques, les frileux et les pessimistes de tout poil pour illustrer le dynamisme du Saulnois, ce qui se passe dans l'ancienne cantine des sous-officiers de l'armée française, à Dieuze, devrait aider à faire changer quelques mentalités. 

Révolution industrielle

Ici se trouve en effet  la crème de la conception et la production....... d'imprimantes 3D ! Un petit trésor, concentré de matière grise, d'inventivité, d'enthousiasme et de dynamisme qui crée, développe et vend des machines qui annoncent la troisième révolution industrielle. Des précurseurs de niveau international, nommés Alain Skiba et Emmanuel Gilloz qui viennent d'emménager rue Alix Napoléon pour faire pousser leurs deux entreprises : Open Edge pour la conception et Alchimies pour la production et la formation.

Passionnés d'informatique, de design industriel, les deux hommes ont, chacun de leur côté d'abord, puis ensemble, participé à la naissance des imprimantes 3D. Un accouchement long et délicat qui voit sa génèse dans les années 2000. Au sein du réseau participatif international REPRAP, toute une communauté a ainsi collaboré pour aboutir aujourd'hui à l'arrivée sur le marché de machines fiables permettant d'imprimer en trois dimensions des objets préalablement numérisés. openedge2

Ainsi, après avoir reçu l'ordre d'impression, la machine lance le processus. Une buse envoie un fil de plastique fondu pour constituer la première couche de l'objet à réaliser. Puis  une deuxième couche vient se coller sur la première pour constituer petit à petit le volume et ainsi de suite jusqu'à obtenir l'objet programmé. 

On peut ainsi réaliser des objets de décoration, des jouets, mais également des pièces pour fabriquer ou réparer un autre objet. Tout est imaginable. 

openedge3Pourquoi Dieuze ?

Basés initialement à Folschviller, les deux hommes avec leur équipe sont arrivés un peu par hasard dans le Saulnois. 

Dans le cadre du pôle d'innovation lancé par la commune de Dieuze, nos jeunes entrepreneurs ont pu acquérir, pour l'euro symbolique, l'ancien bâtiment militaire et effectuer les gros travaux de mise aux normes nécessaires au démarrage de leur activité. Après ces lourds investissements et quelques mois de transformation, le site est opérationnel depuis le mois de mars. Les espaces existants et les terrains alentours permettent d'envisager une croissance sereine de l'activité. 

Huit personnes travaillent là, réparties entre l'espace Recherche et Développement et les salles de production. Une docteur en Techniques industrielles, des ingénieurs, des techniciens s'activent pour le développement de ce nouveau produit très prometteur. 

Barracuda, AREVA et Emmanuel Macron !

Les industriels ont été les premiers séduits par la qualité du travail d'Open Edge et Alchimies. Récemment, une imprimante spécialement conçue pour AREVA a été vendue pour l'équipement du sous-marin Barracuda. Les laboratoires de recherche, les universités et maintenant les lycées et collèges sollicitent Open Edge. Tout récemment, une machine sur mesure a été réalisée pour les établissements scolaires. Ecran tactile, carte SD, une simplicité d'utilisation et une fiabilité qui caractérisent les machines dieuzoises ont permis d'équiper vingt-deux collèges de Champagne-Ardennes.openedge4

 Fort de ce dernier contrat, Alain Skiba va aussi tenter de séduire les chefs d'établissements des 92 collèges mosellans qui viennent de se voir doter par le Conseil Départemental d'une enveloppe financière pour s'équiper en matériel d'impression 3D. A cet effet, deux journées portes ouvertes sont organisées les 25 août et 8 septembre prochains pour présenter le matériel encore méconnu par le monde éducatif. 

Les compétences des deux sociétés dieuzoises ont même été remarquées au sommet de l'Etat. Le ministre de l'Economie Emmanuel Macron et la Secrétaire d'Etat chargée de l'industrie et du Numérique, Axel Lemaire ont rencontré Alain Skiba.

Emmanuel Gilloz était en Chine récemment pour donner une conférence afin de présenter ses travaux sur ses imprimantes 3D.  

logo rouage OE 600x600px

 

Démocratisation !  

C'est le crédo d'Alain Skiba ! Apporter au plus grand nombre cette technologie. L'entrée des imprimantes 3D dans les écoles est une solution indispensable. L'ouverture de Fablab en est une autre. Un Fablab est un atelier de fabrication numérique. On met à disposition du public les machines et les ordinateurs qui les pilotent pour que chacun puisse utiliser ces outils. En partenariat avec la commune de Dieuze, un Fablab devrait accueillir le public au premier semestre 2017. 

A voir ci-dessous les vidéos qui permettent de découvrir l'imprimante 3D. 

Voir aussi le site d'Open Edge

et l'excellent article de La Semaine

 

 

Commentaires   

+4 #3 fan de fernand 24-08-2016 15:40
bravo fernand pour ce coup de maitre !
Citer
+3 #2 cricri 24-08-2016 07:52
Vente judicieuse d'un bien public, entreprises non polluantes, recherche débouchant sur le grand public...
De grande premières ici.
Citer
+9 #1 JP 23-08-2016 17:32
Un très beau défi, surtout pour ces hommes de grandes qualités, ce petit coin bien tranquille est idéal pour la recherche
Citer
0
0
0
s2sdefault