pcaet

Reporté au 19 juin, Face à la catastrophe climatique annoncée, les collectivités territoriales sont désormais "obligées", par la loi, d'élaborer un Plan Climat-Air-Energie Territorial (PCAET)

C'est pour cette raison que la Communauté de communes du Saulnois organise une grande journée de concertation le vendredi 17 mai à Delme.

Après la présentation par le responsable du PCAET du Saulnois des enjeux Climat Air Energie pour notre territoire ainsi que le profil Energie/climat du Saulnois, les participants se répartiront en six ateliers :

habitat et énergie,

mobilité en territoire rural,

économie et consommation locale,

agriculture et préservation des milieux naturels,

adaptation au changement climatique pour anticiper les impacts par une réponse locale, 

programme local de prévention des déchets ménagers et assimilés

En fin de réunion, avant et pendant le repas, une synthèse des retours d'ateliers permettra d'échanger sur un des plus gros enjeux de notre époque.  

Début des travaux, 8h30 salle Saint-Exupéry, Delme. 

Renseignement au 03 87 05 80 74

Commentaires   

-1 #5 DOB 19-05-2019 12:14
Citation en provenance du commentaire précédent de mr Everibodi :
Réponse
Habitat et énergie : chauffer les pièces vides à 10°, baisser son chauffage de 2°, mettre un pull, un gilet, des chaussettes
mobilité en territoire rural ; navette, co-voiturage, véhicule partagé, vélo (c'est quand même assez plat le Saulnois), ne plus utiliser sa voiture si on fait moins de 3 km, chercher ses enfants à pied à l'école (c'est pour leur avenir et vous y gagniez en santé)
Economie et consommation locale ; acheter dans votre ville, moins de déplacement(point précédent), acheter local, bio et de saison pour l'alimentaire, réduisez votre consommation de "conneries" en tout genre, à la mode, qui finissent chez les recycleries ou déchetteries, c'est insensé, videz régulièrement votre cerveau des désirs nés de la pub et de toutes ces émissions idiotes qui veulent vous montrer ce qu'il vous faut. Utilisons les espaces vides dans les zones et les espaces entre les bâtiments, (en rationalisant les espaces occupés par les entreprises, en groupant, en mutualisant, bref en se montrant solidaire et intelligents)
agriculture et préservation des milieux naturels On arrête de planter du colza pour faire du carburant. On n'utilise plus de pesticides, ni d'engrais, on réfléchit à une polyculture élevage, on ne fait plus d'ensilage d'herbe ou de maïs, on entoure tous les champs de haies, on laisse sortir les bêtes à l'extérieur et on refuse de parler au conseiller agricole.
adaptation au changement climatique, c'est nouveau, on sait qu'on ne pourra pas dévier la trajectoire, qu'on va dans le mur, alors il faut ralentir le plus possible. On ne fait plus n'importe quoi, par exemple construire une piscine totalement inutile et qui devrait être taxé lourdement, idem pour les SUV et autre 4x4, jouets de grands enfants, bétonner ses abords, punaise les chaussures pour le jardin ça existe.
On relocalise au maximum, on plante des arbres fruitiers, des haies, on organise des jardins partout, comme Cuba a été obligé de le faire après la chute de l'Urss, n'ayant plus de pétrole.
On demande à son élu, comment il compte nourrir la population si le supermarché n'est plus approvisionné
Programme local de prévention des déchets ménagers et assimilés. La cohérence doit dominer tous les choix. On ne produit plus de déchet, plus de terres polluées. On décide une fois pour toute de laisser les emballages au magasin. Osez, osez, et si le magasin ne change pas, on va voir ailleurs. On ne peut pas être contre quelque chose si on contribue à sa création.
On arrête tout et on réfléchit sérieusement.
Ca urge;
Si 5000 personnes vont à cette grande journée de concertation, ça vaudra le coup, que ce ne soit pas toujours les mêmes qui doivent assumer, les quelques personnes déjà très actives

C'est un vrai rêve: j'ai vu hier un gueulard de gilet jaune prendre sa voiture, faire 600 m pour des "clop"!!!!!!
Citer
+1 #4 mr Everibodi 19-05-2019 07:38
Réponse
Habitat et énergie : chauffer les pièces vides à 10°, baisser son chauffage de 2°, mettre un pull, un gilet, des chaussettes
mobilité en territoire rural ; navette, co-voiturage, véhicule partagé, vélo (c'est quand même assez plat le Saulnois), ne plus utiliser sa voiture si on fait moins de 3 km, chercher ses enfants à pied à l'école (c'est pour leur avenir et vous y gagniez en santé)
Economie et consommation locale ; acheter dans votre ville, moins de déplacement(point précédent), acheter local, bio et de saison pour l'alimentaire, réduisez votre consommation de "conneries" en tout genre, à la mode, qui finissent chez les recycleries ou déchetteries, c'est insensé, videz régulièrement votre cerveau des désirs nés de la pub et de toutes ces émissions idiotes qui veulent vous montrer ce qu'il vous faut. Utilisons les espaces vides dans les zones et les espaces entre les bâtiments, (en rationalisant les espaces occupés par les entreprises, en groupant, en mutualisant, bref en se montrant solidaire et intelligents)
agriculture et préservation des milieux naturels On arrête de planter du colza pour faire du carburant. On n'utilise plus de pesticides, ni d'engrais, on réfléchit à une polyculture élevage, on ne fait plus d'ensilage d'herbe ou de maïs, on entoure tous les champs de haies, on laisse sortir les bêtes à l'extérieur et on refuse de parler au conseiller agricole.
adaptation au changement climatique, c'est nouveau, on sait qu'on ne pourra pas dévier la trajectoire, qu'on va dans le mur, alors il faut ralentir le plus possible. On ne fait plus n'importe quoi, par exemple construire une piscine totalement inutile et qui devrait être taxé lourdement, idem pour les SUV et autre 4x4, jouets de grands enfants, bétonner ses abords, punaise les chaussures pour le jardin ça existe.
On relocalise au maximum, on plante des arbres fruitiers, des haies, on organise des jardins partout, comme Cuba a été obligé de le faire après la chute de l'Urss, n'ayant plus de pétrole.
On demande à son élu, comment il compte nourrir la population si le supermarché n'est plus approvisionné
Programme local de prévention des déchets ménagers et assimilés. La cohérence doit dominer tous les choix. On ne produit plus de déchet, plus de terres polluées. On décide une fois pour toute de laisser les emballages au magasin. Osez, osez, et si le magasin ne change pas, on va voir ailleurs. On ne peut pas être contre quelque chose si on contribue à sa création.
On arrête tout et on réfléchit sérieusement.
Ca urge;
Si 5000 personnes vont à cette grande journée de concertation, ça vaudra le coup, que ce ne soit pas toujours les mêmes qui doivent assumer, les quelques personnes déjà très actives
Citer
-3 #3 faché 18-05-2019 18:47
encore des "conneries" du somnifère et de la "bouffe" comme pour les vœux. Dimanche certains vont "hurler" pas moi
Citer
-5 #2 Paco TISON 05-05-2019 13:39
Bientôt le chômage et ses semblables ont LA solution, ramasser les papiers qui traînent. Tout le reste est mauvais pour l'emploi
Citer
+9 #1 Dieuzois 05-05-2019 11:33
Les maires ne semblent pas trop concerné par cela !! On voit bien l'hypocrisie en rasant sans cesse des terres agricoles au profit d'industriels sans scrupules. Ensuite on rassemble la population pour sensibiliser, quelle belle hypocrisie !!
Citer