end8

Il y a deux mois la Communauté de communes du Saulnois décidait de changer de fournisseur de repas pour ses cinq multiaccueils. Une décision controversée qui a été largement commentée sur Grain de sel car elle mettait fin au contrat avec la société API, installée sur la zone de Morville les Vic depuis un an, pour l'entreprise ELIOR basée à Epinal. elior

Aujourd'hui, Jérôme End, le Président de la commission Acueil de la Petite Enfance de la CCS explique aux parents usagers des crèches du Saulnois les raisons de ce changement : 

"Madame, Monsieur, 

La Communauté de Communes du Saulnois vient de renouveler les différents marchés publics relatifs à la livraison des repas et des goûters, ainsi qu'aux fournitures d'entretiens nécessaires au bon fonctionnement des ses cinq multiaccueils. 

Concernant la fourniture des repas et goûters, la société API n'a malheureusement pas pu être retenue à la lecture de son dossier de candidature. 

le marché étant passé en procédure formalisée, il n'était pas non plus possible d'entrer en négociation avec les candidats. Ainsi, c'est la société ELIOR qui s'est vu atribuer ce marché pour une durée d'un an, éventuellement renouvelable trois fois un an. 

ELIOR, comme API, s'engage, conformément aux cahiers des charges, à proposer des menus variés conçus par un diététicien et validés par un pédiatre, avec une attention particulière sur la qualité des denrées (origine, bio, circuits courts). par ailleurs, ELIOR est engagée dans diverses causes dont la réduction du gaspillage alimentaire, les problématiques de santé publique liées à l'alimentation, ou encore la gestion des problèmes environnementaux. 

Nous serons particulièrement vigilants et attentifs à la constance de la qualité du service fait, en n'écartant pas l'hypothèse d'un renouvellement anticipé au bout de la première année en cas d'insatisfaction de notre part. 

Concernant les marchés relatifs aux différentes fournitures d'entretiens, ceux-ci n'appellent pas d'observations particulières  puisqu'ils s'inscrivent dans la continuité des précédents, à l'exception des couches jetables dont la composition a été voulue plus écologique. 

En restant vigilant,

Je vous prie de croire, Madame, Monsieur, l'expression de mes sentiments distingués et vous présente mes meilleurs voeux pour la nouvelle année. 

Jérôme End"

 

 

 

 

 

 

Commentaires   

+5 #23 Bio et local 24-01-2019 11:59
Il existe dans le Saulnois et dans les Communautés de Communes proches de la nôtre, des paysans qui font pousser des légumes, des fruits.
Utilisons les et surtout installons de nouveaux paysans pour s'occuper du sol, des paysages, de l'eau...sans pesticides !
Relocaliser l'alimentation, c'est un vrai défi pour relancer l'économie locale. De l'emploi ici et tout de suite !
Citer
+1 #22 vicois 23-01-2019 09:44
Saint Vincent le mois du carnaval encore un peu de temps
Citer
+1 #21 sale noix 23-01-2019 09:40
Pourtant Mr End avec sa veste (vous savez la première, celle où il est numéro un) de maire de Vic sur Seille a dépensé une belle somme pour la réfection de l'église. Je savais que cela ne dynamiserait pas la vie de la commune, mais si même les croyants ne la fréquentent pas, alors autant en faire un musée. Deux musées, une bonne pub, nos artisans commerçants seraient content.
Citer
+5 #20 Henri 23-01-2019 07:26
Saint Vincent que fait cette association pour VIC ???
Citer
+1 #19 boug 23-01-2019 07:08
Penser " local " :
Épinal fait bien partie du GRAND EST
L'économie locale ne se résume pas à son quartier;
Hé quand bien même, l'entreprise se situerait à Marseille, le Grand Est fait partie de la France, et quand bien, même l'entreprise se situerait en Pologne, le Grand Est européen va jusque là. Ouvrez vos horizons...
Citer
0 #18 Non aux zac 23-01-2019 07:04
Il ne fallait pas aménager la seconde partie de la zac et laisser les cultures agricoles. Ah pi tant pi !
Citer
+6 #17 AB et local ? 22-01-2019 21:00
Partout, ailleurs, dans tellement de villes, de villages...les maires, les directeurs/ directrices de crèches, écoles, périscolaires...se battent pour faire entrer un maximum de produits issus de l'agriculture biologique dans les plats proposés aux enfants et même mieux, du bio et local...et nous, dans ce Saulnois si retardataire...les élus se battent pour le moins cher...et du moins bon...l'argument économique au détriment de la qualité, de l'environnement, de la santé...
Citer
+1 #16 PRATIQUANT 22-01-2019 20:53
Du travail pour les brigades rouges. Du rouge partout, sans rien comprendre. Braves gilets rouges.
Mais c'est la vérité. peu d'affluence à l'église, la faute à qui?
- au clergé.
- au conseil de fabrique?
Il faudrait peut être faire son méa culpea?
Citer
-3 #15 Eglise 22-01-2019 18:42
SAINT VINCENT LE 22 JANVIER
Le patron des vignerons.
Cette fête se veut une fidélité à un esprit d'amitié, de fraternité et de foi.
A Vic, La Saint-Vincent a été célébrée le Dimanche 20/01/2019. Autrefois, véritable fête dans la localité, cette manifestation rassemblait bien au-delà de la cité.
A l'office, les quelques participants,dont la présence a été renforcée par les habitués du conseil de fabrique et de la chorale, ne se bousculaient pas au portillon, comme les Dimanches à la messe.C'est bien dommage.
Nous avons le Musée Georges de la Tour, il se pourrait, à plus ou moins longue échéance, qu'un jour, pointe un autre musée,notre belle Eglise, et ce jour n'est pas loin.
Citer
+2 #14 vicois 22-01-2019 15:15
encore une grande décision de notre jerome si un jour il est président de la com com et qu il la gere comme il fait à vic bonjours l avenir du saulnois
Citer