1f631

On a attendu, attendu et rien n'est jamais venu ! L'omniprésident Weiten, le grand chef de la Moselle qui s'autoproclâma un jour  "garnement de la République" ne répond pas au questionnaire que nous lui avons envoyé le 2 septembre dernier ! Comme il n'a pas répondu aux questions que nous lui posions lorsqu'on le croisait sur telle ou telle manifestation. Sa bouderie (son mépris?) dure depuis quatre ans.

Réélu à la tête du Conseil départemental de la Moselle, en juin, après une campagne électorale où il sentit le vent de la révolte souffler de son propre camp, Weiten avait déclaré vouloir changer son mode de gouvernance.

Alors on avait eu le petit espoir qu'il réponde enfin à nos questions sur la politique qu'il entend mener dans le Saulnois à propos des sites départementaux (Musée du sel à Marsal, Musée Georges de La Tour de Vic, Domaine de Lindre).qui végètent tristement depuis son arrivée au pouvoir.

Mais ses réponses ne sont jamais venues ! Alors, on s'interroge sur cette bouderie présidentielle qui ne correspond pas à la stature de cet homme politique réprésentant du peuple d'un département si prestigieux qui se ridiculise par ce silence étourdissant. 

Et on se dit finalement qu'il est incapable de répondre, devant les habitants du Saulnois, de sa politique culturelle ! 

Ci-dessous, pour mémoire, le questionnaire envoyé à Patrick Weiten le 1er septembre dernier. :

Monsieur le Président, vous évoquez souvent la nécessité de rendre attractif le territoire, or, la culture est un des vecteurs principaux pour attirer le public. Les Sites Moselle Passion sont de véritables "pépites" que vous avez pourtant, lors de vos précédentes mandatures, totalement décrédibilisés. Vos envies de changement vont elles enfin redonner l'oxygène nécessaire à ces sites pour faire venir les touristes dans le Saulnois ?

1) Quand allez-vous nommer des conservateurs pour diriger, à Marsal et à Vic, les deux musées de France ?

2) Où en sont les partenariats avec le musée des Antiquités Nationales et le Musée du Louvre  ?

2 ) Quelles expositions temporaires sont prévues au musée Georges de la Tour et au Musée du sel ?

3) Où sont passées les collections vicoises du musée Georges de la Tour ?

4) Quelles acquisitions sont prévues dans ces deux établissements ?

5) Allez-vous rouvrir le Pavillon des expositions du Domaine de Lindre ? Allez-vous rouvrir la boutique et le salon de thé ?

6) Est-ce qu'une politique de communication d'envergure est prévue pour faire connaître les sites Moselle Passion et notamment les trois sites du Saulnois ?

7) Quelles sont vos intentions au sujet des casernes de Vauban du musée départemental du sel de Marsal ?

8) Quelle politique de coopération avec les collectivités territoriales (Communauté de communes du Saulnois, communes de Marsal, Vic sur Seille, Lindre-Basse), l'Office de Tourisme, les associations culturelles locales, allez-vous mettre en place pour valoriser le territoire ?

Commentaires   

+7 #3 tic tac 06-11-2021 12:14
heureusement qu'il y a des congés"pour certains" lire des coms,perso Weiten je m'en fous de ce qu'il penses de vos questions!!!le pauvre gens s’inquiète plus sur son plein de voiture et son gaz pour gérer le quotidien,mettre en hors gel vos musées en ces temps et aider le rsa
Citer
-5 #2 Patoche 05-11-2021 09:57
Ah oui, là, c'est compliqué ! On ne peut plus rien faire pour toi. Et si tu as un copain au RSA, tu l'invites au resto et ensuite vous allez au musée. Tu verras la connerie s'échappe par les toits !
Citer
+5 #1 Réponse_à_4_sous 05-11-2021 00:23
Ah, la politique culturelle du département ! Allez, je me lance. Ca va jaser, ruer dans les brancards, crier au scandale, et plus même. Pour la 1ère question, j'ai une petite idée. Combien coûte le salaire d'un conservateur ramené à celui d'une personne au RSA ? Si on prend un jeunot tout frais sorti de l'école, je dirais environ 4 fois. Ben, peut-être que le Patrick, il préfère distribuer de l'argent, qui n'est pas le sien d'ailleurs, à quelques types au RSA plutôt qu'à un Hurluberlu qui viendra lui casser régulièrement les bonbons à propos d'un truc de culture, pas de maïs ou de betterave, dans le Saulnois. Personnellement je connais des personnes au RSA, et pour elles, vous êtes sur une autre planète avec vos questions.Vous pouvez vous lâcher maintenant.
Citer