confpresseweitenLes reports de la date des élections départementales avait prolongé la mandature des conseillers élus pour six ans et par la même occasion le second mandat du président Patrick Weiten à la tête de la Moselle. 

Pour le Saulnois, le passage du chef du département dans le fauteuil qu'avait occupé juste avant lui le Vicois Philippe Leroy aura été un véritable cauchemar et notamment pour tout ce qui concerne l'attractivité du territoire. Une attractivité qui aura pourtant été le fil rouge de sa mandature, une marotte, un joujou qui aura conduit à la création d'une marque MOSL, aussi artificielle qu'inutile. 

Car pour attirer des visiteurs sur un territoire il ne suffit pas de créer un logo ou de poser des affiches dans le métro parisien. Il ne suffit pas non plus de mettre dans les musées des gadgets vidéo en oubliant de nommer un conservateur, d'organiser des expos temporaires, d'enrichir les collections... Les trois sites départementaux que compte le Saulnois (Musée Georges de La Tour à Vic sur Seille, Musée du sel à Marsal, Domaine de Lindre) qui étaient autrefois les fleurons de l'attractivité du territoire, ont été présentés par Weiten comme des fardeaux coûteux bien embarrassants. Pire encore, la salle d'exposition du Domaine de Lindre a été fermée !

Souvent défini comme un chef autoritaire, Patrick Weiten a confirmé cette réputation dans ses actes dans le Saulnois. Certes, les politiciens locaux ont été très rares à réagir et bien souvent nos maires ruraux ont soutenu cet enterrement de première classe que le grand chef proposait.

Alors juste avant le début de la campagne électorale, on vient d'apprendre que le Président sortant...remplilait ! Après le bilan catastrophique que l'on vient de dresser on va prier (si on est croyant), espérer (si on n'y croit pas) que les conseillers départementaux élus dans le Saulnois soutiendront un autre candidat à la présidence de la Moselle. 

Les élections départementales se dérouleront les 20 et 27 juin prochains. Deux conseillers (un homme et une femme) sont à désigner par les habitants du Saulnois. Ces conseillers siègeront à Metz pendant six ans.

Commentaires   

+21 #3 Karl Luxemburg 16-05-2021 09:39
A MNS, tout n'est pas négatif. D'ici quelques années le méthaniseur sera une magnifique friche industrielle. Comme cela on pourra proposer aux touristes un ticket de groupe pour visiter à la fois des vestiges de l'époque antique, médiévale, moderne et les brillants reliquats de nos aventuriers de l'époque actuelle.
Citer
+24 #2 MNS 15-05-2021 08:10
A propos de méthaniseur, combien se sont levés, ou sont allés donner leur avis lors de la phase préparatoire ? Bien sûr que c'est une cata. En 25 ans, j'ai vu se succéder 3 présidents, et la mégalomanie n'a fait qu'augmenter. L'EGO est surdimensionné chez le dernier.
En parallèle, un autre qui se présente, et qui a ruiné les caisses des communes où il est passé, frôlant la tutelle de l'Etat, c'est Dédé, de la comcom St-A- Synergie. Il n'a pas été réélu, il faut croire que les électeurs ont grandi, et il cherche une nouvelle place. Si vous êtes tentés par la nouveauté, fuyez. Lire à ce sujet, un autre journal, Le petit naborien, organe d'écrits des contribuables locaux. .
Attention, c'est vous qui votez, donc méfiez-vous des trop séducteurs, qui vous promettent tout ce que vous voulez. Les temps vont être durs et c'est la sagesse qu'il faut choisir, même si parfois, c'est un peu plus difficile. On aura besoin les uns des autres.
Citer
-26 #1 Amoud 26-04-2021 12:58
je n'ai plus envie de repondre mais c'est plus fort:pourquoi la cata,toujours pareil.etre realiste,l'argent manquera dans peu de temps!!!ce chef est autoritaire comme il en faudrait au sommet de l’état oui et gestionnaire.Les musées surtout les deux du Saulnois un gouffre a fric pas rentable d'ailleurs Marsal avec votre honte de puanteur de metha,un musée a 100 m,voir d'autre misère,Vic un peu mieux,seul Dieuze et le Lindre,toujours bien geres. Vive ces élections en y maillant Châteaux Salins.
Citer