eliselucet

Les véhicules électriques ont le vent en poupe, l'Etat aide à grands coups de subventions les entreprises et particuliers qui achètent des vélos ou des voitures électriques. Le parc s'agrandit à la vitesse grand V mais avec lui se profile également le développement ultra rapide du grand marché du retraitement des batteries utilisées pour délivrer la précieuse énergie. 

vaerecycl

Une équipe de journalistes de l'émission de reportage Envoyé spécial, diffusée chaque jeudi sur France 2 était à Dieuze dernièrement  pour visiter l'usine EuroDieuze (VEOLIA) qui recycle justement ces composants. L'usine qui est une des seules en France à retraiter ces produits est appelée à croître. 

Mais quand on parle d'EuroDieuze, on ne peut pas ignorer les nombreux incidents qui ont jalonné la vie de l'entreprise depuis son installation sur la zone industrielle route de Vergaville. Des incendies à répétition, des explosions qui, pour une usine classée SEVESO III, peuvent inquiéter les habitants de l'ancienne cité du sel. En mars dernier encore les secours avaient dû intervenir pour un incendie heureusement rapidement circonci. 

Et c'est pour cette raison que les envoyés spéciaux d'Elise Lucet ont aussi interrogé les responsables de l'association AVOINE, créée justement après le grand incendie d'août 2010 qui avait presque totalement détruit l'usine EuroDieuze. 

Le reportage sera diffusé au mois de septembre. 

En attendant vous pouvez découvrir EuroDieuze sur Juvelize.com en cliquant ici